Dernières chroniques sur le blog

Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic Image and video hosting by TinyPic

15/01/2018

Aztèques, tome 2 : La Voie du Papillon


SERVICE PRESSE - TOME 1


Titre : Aztèques, tome 2 : La Voie du Papillon
     Auteur : COSTA Éric
     Sorti le 18 janvier 2017
     Lu le 9 janvier
     Edition : Autoédition
     Genre : Aventure / Historique

4ème de couverture

Teotitlan, 1517,
L’école du harem ouvre ses portes.

Une jeune esclave cherche à y entrer, mais la loi le lui interdit.
Sur sa route, alliances, rivalités et trahisons mortelles.
Deux clans s’affrontent.
Une mentore à la sensualité torride,
Une favorite qui règne en reine,
Une rivale indomptable,
Toutes ne vivent que pour le Maître.

La fille de l’aigle saura-t-elle prendre son envol ?

Je remercie Eric Costa qui m'a offert la possibilité de découvrir le tome 2 de la saga Aztèques avant sa sortie officielle. Je remercie également la plateforme Simplement.pro

« Le dernier paragraphe fait office de conclusion mais permet également à celles et ceux n'ayant pas lu le 1er tome de se faire une idée de la suite sans en apprendre énormément sur l'histoire. »
    Quel plaisir de retrouver l'intrépide Ameyal pour de nouvelles aventures, cette fois-ci au cœur de l'école du harem, un lieu propice à la naissance d'intrigue, aux coups bas et coups tordus. Nourrissant des rêves de liberté, la jeune femme ne manque pas de ressources pour tenter d'atteindre l'objectif qu'elle s'est fixé, réussir cette école ne semble être qu'une étape vers l'envol auquel elle aspire. Ce second tome, La voie du Papillon, s'inscrit très bien dans la continuité du premier, nous apprenant dès le début ce qu'il est advenu de la fille au regard de Jade, celle dont le nom est sur toutes les lèvres, je n'avais plus qu'une envie ; me fondre avec le personnage et tenter de percer le voile de mystère qui entoure le harem.

    Une fois de plus, Eric Costa m'a surpris par la densité des actions et réflexions présentes dans le livre. Ameyal au cœur d'un nid de frelon, à l'affût de la moindre information utile, de la plus petite faille à exploiter, sans cesse en train de voir plus loin, de vouloir frapper plus fort. La fille de l'Aigle qui peu à peu s'affirme, prête à en découdre avec la terre entière. Plus audacieuse que jamais, Ameyal devient peu à peu une femme, qui plus est de plus en plus sûre d'elle mais surtout dangereuse. Crainte et admiration se fraie un chemin jusque dans le cœur du lecteur qui vibre avec elle. Malgré le respect que je lui voue, je n'ai pas été aussi touché par son personnage que dans le premier tome, ce sont surtout toutes les personnes qui gravitent autour d'elle et leurs histoires qui m'ont fait me révolter ou m'émouvoir.

     Ce livre est très fort car il nous montre les rouages de chaque lieu dans lequel Ameyal pénètre, à travers ses yeux ce sont de nombreux aspects qui sont passés au peigne fin, l'analyse est sensible, le lecteur est choyé. Des rencontres il va y en avoir, certaines vont révéler le visage parfois double des personnes qu'Ameyal côtoie, laissant place au doute et à l'espoir, à la crainte et à l'amour. Ce tome augure aussi la naissance du désir et du plaisir, de la découverte de son corps de femme comme une d'arme, d'un atout donc il ne faut pas négliger le potentiel, mais surtout, qu'il faut entretenir.

     Tout au long de la lecture, une impression de huis-clos m'a prise à la gorge, l'angoisse et la tension montaient crescendo jusqu'à éclater en de petites et violentes bulles quand cela devenait insupportable. L'école du harem n'a rien d'un conte de fées, reflétant à merveille la complexité et la difficulté de devenir concubine. Tout semble régit pas des codes et règles très strictes, mais pas uniquement, c'est parfois bien plus subtil que cela, moins perceptible aussi. Quatre jeunes filles prêtent à devenir des femmes et entrer dans le moule que leur impose l'école, un lieu où l'apprentissage est rude, la compétition sans relâche. Le lecteur est mis au même niveau qu'Ameyal, engloutissant des connaissances sur les Aztèques, l'écriture, la lecture et tant d'autres choses, tout cela a été mis en place d'une manière très ludique et passionnante.


     Avec ce second tome, l'auteur réitère le pari d'embarquer la moindre parcelle de notre esprit au cœur d'une époque révolue, une superbe plongée au XVI siècle, des us et coutumes de cet âge presque hors du temps. L'immersion a été totale, orchestrée d'une main de maître qui ne laisse planer aucun doute quant aux recherches effectuées en amont pour coller au plus près de la réalité de l'époque. La richesse des références et des termes propres à cette remarquable civilisation imprègne le lecteur d'une douce aura qui le berce et l'accompagne. Un lexique est à disposition des curieux à la fin du livre, de quoi rassasier l'appétit des plus avides de savoir ; une belle réussite que ce plongeon !

     De nouvelles notions sont introduites, presque quelque chose de magique qui a piqué ma curiosité, une caractéristique qui évolue encore et encore mais dont nous ne pouvons saisir tous les tenants et aboutissant. En ce sens, cette magie ou spiritualité qui prend forme convoque le pouvoir du cœur et des mots, l'impact des paroles sur ce que nous sommes et allons devenir. Eau Vénérable, femme d'une délicatesse exquise et d'un savoir quasi ancestral, m'a énormément intriguée, sorte de personnage à la frontière du réel et de l'imaginaire, pleine de ressources et de bienveillance. Elle semble veiller sur Ameyal comme d'une mère sur son enfant.

     Ce livre c'est avant tout le chant de l'espoir incarné par Ameyal. J'ai jamais eu l'occasion de rencontrer un personnage avec un caractère aussi fort, une volonté de fer et un mental à toutes épreuves. Elle semble se nourrir des faiblesses des autres, y puisant sans doute l'origine de sa force. Ameyal affrontera haine et complots, intrigues de concubines et manigances d'épouses. Trouver un juste équilibre entre solitude et soutien s'avèrera être nécessaire pour survivre dans cette atmosphère obscure et malsaine. Respecter les valeurs qui nous animent devient un combat de chaque instant, respect et confiance, honneur et espoir ; trouver sa place au sein d'un monde hostile, d'une communauté inhospitalière, tel est le credo qu'Ameyal honore à sa façon.

       Ce second tome - superbe découverte - est une invitation pour le lecteur à lire le tome suivant car une fois de plus, rien n'est joué, tout peut encore arriver... Le récit est dynamique et rythmé, la plume de l'auteur nous embarque dans l'histoire, nous immerge totalement dans une autre époque et c'est presque une déchirure que de quitter la jeune femme à la fin tant j'ai été pénétré par son histoire, vibrant avec elle jusqu'à sentir les palpitations de son cœur. Gardez bien à l'esprit qu'il faut se méfier de l'eau qui dort.

3 raisons de lire Aztèques, tome 2 : La Voie du Papillon

- Un personnage principal incroyable
- Une immersion complète et réussie au cœur de l'époque Aztèques
- Une suite palpitante


RDV sur Amazon à partir du 18 janvier.


Le site internet de l'auteur : costaeric.fr
La bande-annonce du livre : ici

Je valide la catégorie : Un livre publié cette année du challenge 2018 et la catégorie 99  Lire un livre qui se passe dans une école du défi lecture 2018 ( l'école du harem )







22 commentaires:

  1. Merci pour cette découverte, je ne connaissais absolument pas.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas du tout mais tu m'as rendue curieuse. Merci pour la découverte ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie alors, et c'est moi qui te remercie :)

      Supprimer
  3. Je suis tellement fan de la culture aztèque, alors encore une fois, tu me donnes terriblement envie de me lancer dans cette série !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle ne pourra que te plaire, j'en suis convaincue ! J'espère que tu te laisseras tenter car je suis curieuse de découvrir ton avis :)

      Supprimer
  4. Je ne me souviens pas avoir vu ton avis sur le tome 1 mais ça m'a l'air pas mal du tout ! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était il y a quelques mois déjà :) merci à toi !

      Supprimer
  5. J'ai toujours été intrigué par cette culture mais sans le côté fantasy, sf...
    En tout cas, c'est un chouette avis qui donne envie de le découvrir (au moins le tome 1)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une culture qui m'intéresse également. Il te faudra sans doute quelque chose d'un peu plus historique je pense :)
      Merci beaucoup !

      Supprimer
  6. Je n'ai pas encore lu ce tome, je veux vider un peu ma PAL avant, mais je me ferai un plaisir de le lire ensuite pour voir comment les choses évoluent pour Ameyal ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les PAL, un fléau mais aussi le bonheur :)
      J'espère que les aventures d'Ameyal te plairont car elle évolue, encore et toujours, pour atteindre son but !

      Supprimer
  7. Il faut que je me lance dans la lecture du premier tome. Le problème c'est que le roman est uniquement dispo sur Amazone, ça me gêne un peu, donc je vais voir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux normalement demander la version epub à l'auteur si tu lui prouves ton achat sur Amazon :) Je sais que ce critère Amazon me bloque aussi pour les ebooks :/

      Supprimer
  8. Super! J'adore ce que tu en dis =D
    Merci pour cet avis éclairant qui me donne envie de découvrir cette aventure =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! :)
      J'espère que tu pourras tenter l'aventure car cette saga est très prometteuse.

      Supprimer
  9. NL:
    Coucou,

    J'espère que tu vas bien?
    Je viens de publier une nouvelle chronique sur le blog : http://lecturesdunevie.weebly.com/home/ma-mere-la-honte

    Je te souhaite une très bonne fin de semaine :D

    RépondreSupprimer
  10. J'ai pas mal du passé le premier tome sur les réseaux sociaux, du coup je suis assez curieuse de découvrir cette série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te la conseiller, elle est vraiment sympa, documentée et bien écrite :)

      Supprimer
  11. NL:
    Coucou, j'espère que tu vas bien?

    Une nouvelle chronique est en ligne sur le blog : http://lecturesdunevie.weebly.com/home/february-18th-2018

    Bon dimanche après-midi! :D

    RépondreSupprimer

Merci de ton passage :)